Le paillage

Le paillage est aujourd’hui indispensable et présente de nombreux avantages…

Qu’est-ce que le paillage ?

Le paillage est la technique qui consiste à déposer au pied des plantes des matériaux organiques, minéraux laissant passer l’eau et l’air. Dans la nature, la terre n’est pas nue, cette opération ne fait donc que reproduire un phénomène naturel qui consiste à protéger le sol.

paillis feuilles mortes

Les avantages du paillage
  • Limiter les apports en eau : La pose d’un paillis sur le sol divise par trois l’évaporation de l’humidité du sol. Cela permet donc de limiter considérablement les arrosages et le dessèchement des racines.
  • Diminuer le désherbage : Plus de désherbage chimique qui pollue les sols, ou qui représente un travail fastidieux quand il est fait manuellement.
  • Offrir un refuge aux animaux : musaraignes, hérissons, insectes utiles.
  • Améliorer le sol : l’utilisation de paillis organiques qui se décomposent améliore la structure du sol et le fertilise. Par extension, les plantes ont une meilleure croissance.
  • Embellir le jardin : vos massifs sont plus propres et plus esthétiques.
  • Eviter des déplacements inutiles : En recyclant les déchets végétaux de votre jardin, notamment les feuilles mortes que vous pouvez broyer, vous évitez les déplacements en déchetterie et le traitement de ces déchets.
Différents types de paillis

Paillis organiques (issus de végétaux) : Feuilles mortes, tontes, copeaux de bois, écorces de pin, coques de cacao, lin etc… Choisissez-les selon la durée de leur dégradation, rapide pour les feuilles mortes par exemple et lent pour les copeaux de bois. Respectez bien les épaisseurs recommandées pour chaque type de paillis végétal. Attention les écorces de pin acidifient le sol, utilisez-les pour les massifs de plantes de terre de bruyère.

paillage

Pour ma part, je récupère chaque année les feuilles mortes du marronnier centenaire du jardin. Je les broie et les utilise en paillis pour les massifs d’arbustes et de vivaces.

feuilles mortes

Paillis minéraux : Ces paillis sont durables, efficaces et très tendance pour la décoration au jardin. Schiste, galets, pouzzolane, ardoise, billes d’argile…

paillis mineraux

Très bon isolant thermique, le paillis minéral s’utilise particulièrement pour les plantes de rocaille.

paillis mineral

On peut également tendre sur le sol des toiles plastique ou tissées, qui ne sont pas très esthétiques mais tout de même efficaces. Elles s’emploient surtout pour les berges de bassin ou encore sur les talus pour retenir la terre. Vous pouvez les recouvrir de paillis minéraux ou organiques.

Comment faire ?

D’une manière générale, bien désherber le sol et penser à arroser avant et après le paillage. Ne pas pailler quand le sol est gelé, ni par temps venteux si le paillis est léger. Les paillis minéraux ne nécessitent pas d’attention particulière une fois mis en place. Pour les paillis organiques, ajuster l’épaisseur au fur et à mesure. Vous pouvez au printemps, quand la terre se réchauffe, enlever les paillis légers (tontes, feuilles mortes) qui ne sont pas encore dégradés.

pailler les massifs

Enfin, pour couvrir la terre de vos massifs, n’oubliez pas l’engrais vert. Ces plantes enrichissent le sol et en améliorent la structure, technique très utilisée en permaculture. Vous pouvez aussi faire disparaître la terre sous une végétation basse et dense, comme par exemple la mousse pour les coins d’ombre, comme ici l’helxine qui, dans de bonnes conditions envahira rapidement le pied de vos plantes…

parterre de mousse

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *